A PROPOS

Laurence Malzard artiste tatoueuse

Les mots
de Laurence

« Après deux métiers, des années de peinture
et un cancer du sein, j’ai désiré me diriger vers une profession artistique et donner résolument 
du sens à mon activité. 

 

Reconversion complète, pour aider à mon tour les femmes ayant eu une mastectomie à retrouver leurs aréoles mammaires, via
la technique du tatouage réaliste, mais aussi 
habiller leurs cicatrices.

 

Dermaréole est vite apparu comme
une évidence
»

« Dermaréole, c’est un instant précieux au cours duquel on met à nu et on répare les cicatrices
du corps et de l’esprit. » 

La technique

Après une mastectomie et une reconstruction du sein, l’aréole mammaire n’a pas

toujours pu être conservée, ni reconstruite.

 

Le tatouage en trompe-l’oeil (appelé "3D" aux Etats-Unis) est une technique de tatouage artistique et non médicale qui emprunte au tatouage traditionnel le savoir-faire, le matériel et les encres indélébiles, afin de recréer des aréoles et des mamelons réalistes.

« Le tatouage permet également, lorsque la reconstruction n’est pas possible ou pas souhaitée, d’habiller les cicatrices

des seins. »

Le tatouage après un cancer du sein

Mon parcours

Une formation au tatouage artistique et des stages

de spécialisation aux États-Unis m’ont permis d’acquérir les connaissances nécessaires

pour pratiquer cet acte sur les tissus cicatriciels
et fragilisés par les traitements.